Les autodafeurs-Tome 3-Nous sommes tous des propagateurs

Publié le par Hagel

Les autodafeurs-Tome 3-Nous sommes tous des propagateurs

«À cause de moi, le Trésor de la Confrérie a disparu dans les flammes et, avec lui, notre seul espoir de gagner la guerre... maintenant, plus rien ne peut arrêter les Autodafeurs.
Pour nous protéger, on nous a envoyés sur une île pourrie au fin fond de l'Atlantique.
Là-bas, tout le monde bosse mais, moi, je n'ai pas du tout envie de me bouger, surtout pour aller voir le monde s'écrouler et devenir complètement fou. Si on en est là, c'est de ma faute, alors je préfère rester au lit.»
Auguste Mars

"P.-S. : Ce que mon frère oublie de vous dire (mais comme il ne le sait pas, c'est un peu normal), c'est que TOUT le Trésor de la Confrérie n'a pas été détruit. Il reste deux petits carnets écrits en espagnols que j'avais «empruntés» à Maître Akitori avant qu'il referme son container. Alors, c'est sûr, je n'avais pas vraiment le droit... mais plus j'avance dans ma traduction, plus je me dis que j'ai bien fait de les garder."
Césarine Mars

Suite et fin de cette trilogie, j'ai adoré ce troisième tome car, il y a toujours plus d'actions, les réponses sont des voilées et il y a de nouveaux personnages auxquels on s'attache et qu'on n'avait jusque là, pas encore rencontré !  Marine Carteron a su trouver une super histoire autour des livres et surtout, après avoir trouvé l'histoire, elle a su la raconter comme il faut et ça, ce n'est pas toujours facile ! Bon, il y a déjà deux autres article sur cette série alors je vais vous laisser lire (sous entendu, "les autodafeurs"...) tranquilles ! C'est un bon livre, une bonne histoire (je sais, je me répète un peu...) alors n'hésitez pas !

Elena Rhim

Commenter cet article