Les autodafeurs-Tome 2-Ma soeur est une artiste de guerre

Publié le par Hagel

Les autodafeurs-Tome 2-Ma soeur est une artiste de guerre

ATTENTION ! SI VOUS COMPTEZ LIRE LE PREMIER TOME, JE VOUS DECONSEILLE FORTEMENT DE LIRE CET ARTICLE !

Deuxième tome de cette trilogie avec plus d'action...et de questions.

«Pendant que papi et mamie mourraient, que maman tombait dans le coma et que mon frère sauvait les archives de la Confrérie, moi j'étais chez Sara car maman n'avait pas voulu que je vienne avec eux. Évidemment, même si c'était gentil de ne pas vouloir que je meure, c'était aussi idiot vu que leur opération ne s'est pas bien passée. Non pas que je pense que si j'avais été là ça aurait changé quelque chose (enfin, si, je le pense) mais surtout j'aurais pu AGIR et essayer de sauver papi et mamie ; alors que maintenant qu'ils sont morts, je ne peux rien faire. J'ai été INUTILE et je n'aime pas ça. Du tout. Du coup j'ai décidé de prendre les choses en main et de ne plus jamais me laisser mettre à l'écart.»

Césarine Mars

"P.S. : Ce que ma soeur a oublié de vous dire, c'est que ce serait aussi plus simple si elle ne nous cachait pas sans arrêt des choses ; donc, en plus d'être une artiste, elle est aussi sacrement agaçante.
Auguste Mars "

Dans ce tome, l'aventure d'Auguste et Césarine continue et ils ne sont pas au bout de leurs surprises ! Comme je l'ai dit pour le deuxième tome, la soeur d'Auguste, Césarine, est autiste. J'aime beaucoup quand c'est elle qui raconte, d'abord parce qu'elle ne narre pas, elle écrit dans son journal et il y a sa façon de penser, tellement différente de la notre. Dans ses passages, il y a des moments où elle décrit ce que lui fait ressentir et ce qu'elle pense de Sara, son amie, une petite fille atteinte de trisomie 21. Je trouve ces passages très beaux. Bon, il y a aussi la couverture, comme je l'ai dit dans le premier article, ces couvertures ne sont pas très attrayantes, d'après moi. Je n'aime pas trop le titre non plus qui fait un peu violent mais l'histoire n'en reste pas moins bien ! Et il y a une part de combat dans le livre, le titre concorde bien avec l'histoire. Ce livre ce lit assez facilement, l'écriture est accessible et l'histoire entrainante.

Elena Rhim

Commenter cet article