Daniel Pennac : Au bonheur des ogres

Publié le par Hagel

Daniel Pennac : Au bonheur des ogres

Un livre drôle, rempli d'humour et de joie ! Des réflexions étranges, des remarques déplacées, une imagination fantastique, un univers magique et abstrait, bref, beaucoup d'humour et d'étrangeté. Même dans sa façon d'écrire, Pennac est dans ce monde extravagant. Loufoque, merveilleux, ce livre en est plein à craquer. Un peu trop même, si bien que s'en ai lassant (en tous cas à mon avis). Un livre tout de même très drôle et enchanteur, qui fait oublier le désastre auquel peut parfois ressembler la vie. Un petit souffle de théâtral, une étincelle de joie et d'humour qui fait du bien. Un livre pas forcément à lire, mais conseillé pour ceux qui broient un peu du noir. Ce qui manque à ce livre ? Il faudrait qu'il soit plus attachant, en particulier les personnages, et que l'écriture soit moins lourde sur la fin.

Résumé :

"Côté famille, maman s'est tirée une fois de plus en m'abandonnant les mômes, et le Petit s'est mis à rêver d'ogres Noël.

Côté coeur, tante Julia a été séduite par ma nature de bouc (de bouc émissaire).

Côté boulot, la première bombe a explosé au rayon des jouets, cinq minutes après mon passage. La deuxième, quinze jours plus tard, au rayon des pulls, sous mes yeux. Comme j'étais là aussi pour l'explosion de la troisième, ils m'ont tous soupçonné.

Pourquoi moi ?

Je dois avoir un don..."

Voilà ! Un livre drôle, rempli à ras-bord d'humour et de loufoque, mais auquel il manque un peu d'attachant !

Sacha Sqy

Commenter cet article