Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur; Harper Lee

Publié le par Hagel

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur; Harper Lee
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur; Harper Lee
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur; Harper Lee
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur; Harper Lee

"Dans une petite ville d’Alabama, à l’époque de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche."

Le résumé est très bref mais l'histoire est excellente !

J'ai découvert ce livre grâce à une amie qui me l'a offert, je la remercie beaucoup car j'ai vraiment adoré ce livre. L'auteure prend tout son temps pour nous intégrer dans l'histoire, on y plonge et on vit réellement avec les personnages, on découvre avec eux...Scout nous raconte toute l'histoire telle qu'elle l'a vécue, ses mésaventures, ses expériences. Quand Atticus fait son procès, on est tellement bien intégré dans l'histoire qu'on voudrait y rajouter son grain de sel. L'histoire s'étale sur plusieurs années, on grandit avec les personnages, ça aussi c'est intéressant. Il a des moments tristes, mais aussi des moments drôles, d'autres doux...Il y en a pour tous les goûts !

En fait ce livre est vraiment génial, je ne sais pas trop comment l'expliquer mais il m'a vraiment plu. Alors si vous n'avez plus rien à lire, je vous conseille de lire ce chef-d’œuvre !

Petit rajout:

Sur la quatrième de couverture de l'édition de mon exemplaire, il y avait ça en plus du résumé:

"Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 – au cœur de la lutte pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis –, connut un tel succès.
Mais comment ce roman est-il devenu un livre culte dans le monde entier ? C’est que, tout en situant son sujet en Alabama dans les années 1930, Harper Lee a écrit un roman universel sur l’enfance. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court story américaine et du roman initiatique. Couronné par le prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur s’est vendu à plus de 30 millions d’exemplaires dans le monde entier.

Ce livre est d'une tendresse, d'un humour, d'une mélancolie sans pareils. Frédéric Vitoux, Le Nouvel Observateur.

Un phénomène comparable à L'attrape-Coeurs de Salinger, et donc un des plus beaux livres jamais écrits. Femina."

Elena Rhim

Publié dans Classiques

Commenter cet article