Caroline Solé : La pyramide des besoins humains

Publié le par Hagel

Caroline Solé : La pyramide des besoins humains
Caroline Solé : La pyramide des besoins humains

Un livre qui, il me semble, se voulait fort, touchant, émouvant mais qui aurait pu l'être plus. Un peu court (120 pages), il raconte ce qui se passe dans cette rue de Chinatown, près de Christopher, un jeune mendiant. Le sujet est bien choisi, on peut faire plein de romans "chocs" avec cette histoire, mais celui-ci est un peu simple, on entre pas dans les détails, on ne comprend pas pourquoi certaines personnes en sont arrivées là, on aimerais en savoir plus, mais non. Même sur Christopher, le héros, il nous manque des informations pour mieux le comprendre, pour voir plus loin en lui. Il y a quelques moments dans le roman où l'histoire fait que si l'auteure y met du cœur, ce moment va devenir très "fort", palpitant et à suspens... Mais ce n'est pas le cas, le narrateur passe trop vite sur ça, alors que cela aurait pu enrichir le livre ! Donc, c'est dommage, car le sujet a été bien choisi, il pouvait nous secouer un peu, mais l'auteure n'a pas pris assez de temps pour nous faire comprendre cette façon de vivre et pourquoi et comment les personnage en sont arrivés là; même Christopher nous reste un peu flou et mystérieux...

Résumé :

"L'ensemble des besoins des êtres humains peut être classé en cinq catégories. Aujourd'hui, cette théorie est le principe d'un nouveau jeu de télé-réalité : La pyramide des besoins humains. Nous sommes 15 000 candidats, et dans cinq semaines il n'en restera plus qu'un. Et moi dans tout ça ? Disons que je m'appelle Christopher Scott. Disons que j'ai dix-huit ans. Que j'habite sur un morceau de carton, dans la rue, à Londres. Enfin, peu importe mon nom, peu importe mon âge. Je suis le candidat no 12 778. Je n'existe pas encore. Mais je risque fort de devenir quelqu'un, et même quelqu'un de célèbre. Et c'est bien ça le pire."

Un livre un peu trop rapide, qui aurait du plus s'attarder sur certains moments pour s'embellir (attention, je vais être méchante !...), un roman assez raté. Oui, je suis déçue ! C'est dommage, puisque le thème était très intéressant.

Sacha Sqy

Commenter cet article