Jean-Côme Noguès : Au temps des crinolines (...)

Publié le par Hagel

Jean-Côme Noguès : Au temps des crinolines (...)
Jean-Côme Noguès : Au temps des crinolines (...)

Ce livre est l'idéal pour les amateurs d'Histoire et de lecture ! Comme on peut le voir, c'est un roman historique qui se passe au temps des crinolines, c'est à dire dans les années 1855, pendant l'Exposition Universelle à Paris. Ce livre est le journal de Charlotte, une jeune fille qui aimerais beaucoup tombée amoureuse et voyager, une fille qui aime la vie et rêver. C'est un roman tout en douceur, ou l'on s'attache au personnage. Le livre est aussi très beau, avec des pages "édentées", de très belles 1ère et 4ème de couverture et les jours où l'héroïne écrit, en haut de ce qu'elle raconte (ce n'est pas très clair...) sont tracés comme à la plume.

Voici le résumé :

"Juillet 1855. Papa a tenu sa promesse : nous sommes allés tout les deux à l'Exposition universelle. Il m'a fait remarquer que, sans cette mode absurde des crinolines, le double de public aurait pu rentrer.

Mon journal, je ne te dirais pas tout ce que nous avons admiré. Nous avons voyagé dans le monde entier. Je ne savais où donner du regard, la tête pleine de bruits, de parfums étrangers, de couleurs. Je me sentais un peu étourdie, mai j'étais avec mon papa au milieu d'une fête somptueuse que je n'aurais jamais imaginée, même dans mes rêves les plus extravagants."

Ce livre est à lire ! Voici ces références : Auteur : Jean-Côme Noguès (c'est un ancien instituteur), Titre : Au temps des crinolines, JOURNAL DE CHARLOTTE, 1855, Éditeur : Gallimard Jeunesse, Collection : Mon Histoire. Je vous présenterais ailleurs bientôt un autre livre de cette collection, qui est géniale ! On trouve à a fin de chaque livres d'autres titres de cette collection et un petit résumé pour chacune. Si vous voulez les voir maintenant, il vous suffit de taper dans votre moteur de recherche : "gallimard jeunesse mon histoire " et de cliquer sur le premier résultat. Je vous mets les couvertures pour que vous voyiez combien il est beau. J'espère que vous le lirez, car c'est à faire !

Sacha Sqy

Commenter cet article